République de Côte d’Ivoire
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL
“Aujourd’hui comme hier, le succès
de ce pays repose sur l’agriculture”

COMMUNIQUE DU PREMIER CONSEIL DES MINISTRES DE L'ANNEE 2018, RELATIF AU MINADER

  
  
11 / 01 / 2018

COMMUNIQUE DU PREMIER CONSEIL DES MINISTRES DE L'ANNEE 2018, RELATIF AU MINADER

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 10 JANVIER 2018

Le mercredi 10 janvier 2018, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 13h, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales
- Projets de loi et d’ordonnance
- Projets de décrets
B/-Mesures Individuelles
C/-Communications
D/-Divers

PROJETS DE DECRETS

1- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la mise œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture (SNDR) 2012-2020.
La SNDR a été adoptée en 2012 par le Gouvernement, dans l’objectif de prendre en compte la progression constante de la consommation du riz dans les centres urbains de notre pays, de réduire la quantité de devises affectées à l’importation du riz et de maitriser les risques d’insécurité alimentaire. Aussi, la SNDR a été conçue pour couvrir les besoins nationaux de consommation prévoyant à partir de 2016 une production locale de un million neuf cents mille (1 900 000) tonnes de riz blanchi, portée à l’horizon 2020 à environ deux millions (2 000 000) de tonnes. La mise en œuvre de ce document de politique national a permis d’obtenir des résultats globalement satisfaisants à travers notamment une nette augmentation de la production et une amélioration de la qualité du riz blanchi produit en Côte d’Ivoire. Ainsi, de cinq cent cinquante mille (550 000) tonnes en 2011, la production de riz blanchi est passée à un million deux cent-vingt mille (1 220 000) tonnes en 2013 pour s’établir depuis trois (3) ans autour de un million quatre cent mille (1 400 000) tonnes.

Aussi, en vue de consolider les acquis de la SNDR et de développer durablement la filière riz à la hauteur des ambitions de notre pays, le Conseil a instruit le Ministre chargé de l’Agriculture et l’ensemble des Ministres concernés à l’effet de prendre les mesures idoines pour améliorer la couverture des besoins en semences et intrants, de promouvoir la mécanisation agricole ainsi que de mettre l’accent sur la recherche-développement et l’accroissement de l’investissement privé.

2- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un décret portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’Agence pour le Développement de la filière Riz, dénommée ADERIZ.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la filière Riz avec pour objectif de couvrir la totalité des besoins nationaux de consommation en riz blanchi, d’exporter le surplus et/ou de constituer des stocks de sécurité. Ainsi, l’ADERIZ, caractérisée par la souplesse et la flexibilité financière et administrative propres aux agences d’exécution, a pour mission de traduire en actions la politique nationale rizicole. L’Agence contribuera, plus spécifiquement, au renforcement des capacités de l’interprofession rizicole, à la réalisation des investissements en infrastructures rizicoles et à la mise en place d’un mécanisme pérenne de couverture des besoins nationaux en semences de riz certifiées et en variétés améliorées.


A voir également
PNIA Programme National d’Investissement Agricole
En savoir plus

Statistiques

© 2016 Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural
Conception & réalisation
footer-shadow